Calcul de marée

Les marées

Les éléments pour le calcul de marée

En fonction de votre zone de navigation, vous aurez besoin de savoir calculer la hauteur d’eau à un instant sous votre quille. En Manche et en Atlantique, sans la maitrise de ce calcul vous risquez d’échouer à tout moment.

calcul de marée

La hauteur d’eau correspond à la hauteur de la mer par rapport au zéro hydrographique des cartes marines à une heure donnée.
Le zéro hydrographique est le niveau de référence commun aux cartes marines et aux annuaires de marée, à partir duquel sont comptées, d’une part les profondeurs portées sur les cartes et d’autre part, les hauteurs d’eau résultant des calculs de marée.
Le marnage (ou amplitude) est la différence entre la hauteur de la basse mer et la hauteur de la pleine mer. Il donne l’amplitude de la marée.
L’heure marée est la durée exacte de la marée, il suffit de prendre la durée entre l’heure de la pleine mer et l’heure de basse mer et de la diviser par 6.
Le douzième est la valeur du marnage divisé par 12. La mer monte ou descend à un rythme différent en fonction de l’heure marée.
Le coefficient de marée n’est qu’un indicateur. Sa valeur est comprise entre 20 à 120. Plus la valeur est importante, plus la marée (marnage) sera importante. Le coefficient est calculé sur Brest et est appliqué pour tous les autres ports. Lorsque le coefficient est supérieur à 70, nous parlons de marée de vive-eau (VE) et quand il est inférieur à 70 de marée de morte-eau (ME)

Autres éléments qui seront à prendre en compte dans notre calcul.

Tirant d’eau est la hauteur d’eau sous le bateau. Cette hauteur fluctue en fonction du poids chargé sur le bateau.
Le pied de pilote est une hauteur d’eau qu’on ajoute au tirant d’eau pour avoir une marge de sécurité.
La sonde est indiquée sur les cartes. Il existe deux types de sondes.

La sonde négative est soulignée sur les cartes. Elle correspond à une hauteur d’eau qui est plus haut que le zéro des cartes. Ce qui veut dire que la zone peut être visible en basse mer, on dit qu’elle découvre.
La sonde positive est une hauteur d’eau qui est plus basse que le zéro des cartes. Ce qui veut dire que la zone est toujours dans l’eau.

La pression atmosphérique est d’environ 1 013 hPa (hectopascal) au niveau de la mer. Au-delà de 1013 hPa, nous sommes en zone anticyclonique (A). En deçà de 1013 hPa, nous sommes en zone dépressionnaire (D). Cela entraîne une influence sur la hauteur d’eau. Au-dessus de 1013 hPa, chaque hPa équivaut à 1 centimètre en moins d’eau. A l’inverse, en dessous de 1013 hPa chaque hectopascal correspond à 1 centimètre de plus.

Maintenant, nous avons tous les ingrédients pour faire un exemple de calcul de marée.

Prenons pour exemple la journée du 5 janvier 2021. Nous avions les données suivante concernant la marée au port de La Rochelle :

BM (basse mer) à 02h37 et une hauteur d’eau de 1,85 m
PM (haute mer) à 08h56 et une hauteur d’eau de 5,47 m
Une pression atmosphérique à 1011 hPa
Coefficient de marée 66.

Nous voulons savoir à quel moment notre bateau avec un tirant d’eau de 2,40m pourra quitter le vieux port de La Rochelle et, nous avons remarqué sur la carte une sonde indiquant 0,1 (non soulignée) dans le chenal.

Commençons par préparer nos éléments de calcul :

Marnage = 5,47 – 1,85 soit 3,62 m
Durée de la marée = 08h56 – 02h37 soit 06h 19 min
Heure marée = 06h19 / 6 soit 01h 03 min 10 s
Un douzième = 3,62m / 12 soit = 0,3016m
Différence pression Atmosphérique = 1011 hPa – 1013 hPa = – 2 hPa soit – 2cm car nous sommes en dépression ( moins de 1013 hPa).
Le coefficient = 66 nous indique que nous sommes en morte-eau

Besoin en eau = Tirant d’eau + Pied pilote – sonde + pression atmosphérique. Attention les calculs sont algébriques (faire attention au signe).

Nous obtenons : 2,40 + 1,00 – ( + 0,1 ) + ( – 0,02 ) = 3,28 mètres. Il nous faudra attendre d’avoir 3,28 mètres d’eau pour prendre notre départ.

Il nous faut maintenant calculer nos douzièmes. Pour cela construisons le tableau ci-dessous.

HeureHauteur
Etale (heure de la marée)02 :37 :001,85
1ère heure marée l’eau monte de 1 douzième03 :40 :101,85 + 0,302 = 2,152
2ème heure marée l’eau monte de 2 douzièmes04 :43 :202,152 + 0,603 = 2,755
3ème heure marée l’eau monte de 3 douzièmes05 :46 :302,755 + 0,905 = 3,660
4ème heure marée l’eau monte de 3 douzièmes06 :49 :403,660 + 0,905 = 4,565
5ème heure marée l’eau monte de 2 douzièmes07 :52 :504,565 + 0,603 = 5,168
6ème heure marée l’eau monte de 1 douzième08 :56 :005,168 + 0,302 = 5,47

Nous voyons dans notre tableau que notre besoin d’eau de 3,28m se situe entre la 2ème heure marée et la 3ème. Nous devons chercher en combien de temps l’eau va monter de 2,755m à 3,28m (soit 0,525m). Durant l’heure marée (3), l’eau monte de 3 x 0,3016m (soit 0,905m). L’heure marée dure 1h 03 min 10 s ou 63,10 min

Il ne nous reste qu’à faire un produit en croix :

Hauteur0,905m0,525m
Durée63,10???????

Soit : 0,525 x 63,10 / 0,905 = 36,60 donc 37 minutes. Il ne reste qu’à ajouter les 37 minutes à la deuxième heure de marée : 04h43 + 00h37 = 04h80 soit 05h20

Nous devons attendre 5 heures 20 minutes pour quitter notre ponton et nous engager dans le chenal du vieux port.

Si vous souhaitez développer vos connaissances, je vous invite à suivre mon cours de préparation au permis hauturier. Dans ce cours, vous apprendrez les différentes techniques de calcul : les marées, les courants, la dérive et beaucoup d’autre sujet qui vous apporterons un plus grande maîtrise de vos navigations.

Le calcul de marée est un élément important de votre sécurité et de celle de vos passagers. Ne le négligez pas.

Partager sur les réseaux sociaux
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest